logo_diocese_alsace

Accès au site du dioscese d'Alsace

Communauté de Paroisses des Rives

logo-3-color

 du Nouveau Bassin Mulhouse

logo_zone

Accès au site de la Zone pastorale de Mulhouse

 sous le patronage de Saint Jacques le Mineur


Identifiez-vous pour accéder à la partie privée du site ou le modifier.

Déconnexion.

 

Dernière mise à jour le 25/06/2019

626 visiteurs dont
34 aujourd'hui et
1 maintenant.
1364 pages affichées.

 Horaires des messes dominicales 

Jusqu'à samedi 29 juin/dimanche 30 juin                                        Du samedi 6 juillet/dimanche 7 juillet au dimanche 31 août 

samedi : 18h00 église Ste Jeanne d'Arc                                    Samedi  : 18h église St Jean Bosco

Dimanche : 9h30 Ste Jeanne d'Arc                                           Dimanche :  9h30 église Ste jeanne d'Arc

10h30 Ste Geneviève                                                                                  11h église Ste Geneviève   

11h00 St Jean Bosco 

 Calendrier 

Vendredi 28 juin 

17h30-19h église Baptiste de la Bonne Nouvelle, 9 rue des charpentiers-Groupe biblique œcuménique (Exode 32-35- le veau d'or brise l'Alliance) - Dernière rencontre de l'année scolaire

18h30 église St Jean Bosco messe de la solennité du Sacré-Cœur (pas de messe ce vendredi à la chapelle Ste Geneviève)

 

Dimanche 30 juin : Treizième dimanche  (Luc 9, 51-62) "Tout quitter pour suivre Jésus"

15h00 Cathédrale de Strasbourg, ordination sacerdotale de Blaise BAKULU. Prions pour ce nouveau prêtre de notre diocèse.

 "Carrefours d’Alsace" est allé à la rencontre de Blaise BAKULU, 41 ans. 

C.A : Blaise, vous êtes originaire d’Afrique. Dans quel contexte êtes-vous arrivé en Alsace ?

Blaise Bakulu : Né dans une famille chrétienne en République démocratique du Congo (RDC), j’ai très vite développé le goût pour la prière. Pleinement engagé dans la vie de ma paroisse, c’est dans ce contexte que j’ai entendu l’appel du Christ à une vie consacrée.

En 2000, je suis rentré au séminaire de la Société des missions africaines (SMA), attiré par la spiritualité missionnaire de cet institut de vie apostolique. Mais le Seigneur avait d’autres projets pour moi. Par deux fois, j’ai dû quitter le séminaire pour des raisons de santé.

En 2012, je suis finalement rentré dans mon pays d’origine, où j’ai poursuivi mes études.

Comme j’avais le désir de préparer une thèse, je m’en suis ouvert à un ami prêtre de la SMA. Grâce à lui, j’ai pu être admis à l’université de Strasbourg.

Voilà comment j’ai atterri en Alsace !

C.A : Et comment avez-vous entendu l’appel du Christ pour devenir prêtre diocésain ?

B.B : À la paroisse Saint-Louis de la Robertsau, j’étais membre de l’équipe d’adoration. Un jour, la dame qui devait prendre le relais après moi n’est pas venue.

Alors je suis resté avec le Seigneur. Une heure plus tard, cette dame est arrivée… en pleurs : « j’ai manqué à ma mission », répétait-elle bouleversée.

Une parole de l’Écriture est alors venue habiter mon cœur : « Consolez, consolez mon peuple, dit votre Dieu » (Is 40,1).

Cet appel, je l’ai ressenti à plusieurs reprises : beaucoup de personnes en voulaient à Dieu pour l’une ou l’autre raison.

Je sentais que j’avais un rôle à jouer auprès d’elles. Petit à petit, le Seigneur commençait à me montrer une autre vocation, celle de prêtre diocésain. Je m’en suis alors ouvert au chanoine Didier Muntzinger, curé de la paroisse.

En septembre 2016, j’ai finalement été admis au grand séminaire de Strasbourg, en quatrième année.

C.A : En septembre 2018, vous avez été ordonné diacre en l’église Saint-Aloyse de Strasbourg. En juin prochain, vous serez ordonné prêtre : qu’est-ce que ça va changer pour vous ?

B.B : Le diacre est configuré au Christ-serviteur. En devenant prêtre, je serai configuré au Christ-pasteur. Concrètement, je pourrai poser des actes « in persona Christi », c’est-à-dire célébrer l’Eucharistie, écouter les confessions pour le pardon des péchés, et donner le sacrement de l’onction des malades.Aujourd’hui, je suis dans l’action de grâce et la confiance. Je désire garder le cœur ouvert pour accueillir la nouveauté de Dieu !

C.A : Quel message désirez-vous adresser au peuple de Dieu qui est en Alsace ?

B.B : Avant toute chose, j’invite les fidèles à venir m’entourer le jour de mon ordination sacerdotale. Je voudrais aussi leur demander de prier pour moi, pour que je sois un saint prêtre.

Enfin, je les invite à ne pas se décourager face aux « prêtres-Judas », qui trahissent l’Église aujourd’hui. Rappelons-nous que chaque jour, le Seigneur fait de belles choses, mais on n’y est pas assez attentif !

Propos recueillis par Agnès Hernandez

 


  L'actualité en images 

La communauté de paroisses a fêté le 5 mai 2019, avec solennité son Saint patron, Jacques le Mineur.

 
diaporama







Dernière modification le 25/06/2019

Site motorisé par Zite+